Atelier 1 - Emotion : un non dit au sein de notre exercice ?

Chaque jour, chaque garde, dès le premier semestre nous sommes confrontés à des situations pouvant générer des émotions fortes. Elles sont perçues différemment par chacun d'entre nous, mais il est certain que nous avons tous des ressentis différents.
Notre médecine est essentiellement scientifique et rationnelle. Les sentiments et les ressentis sont souvent ignorés ou mis de côté. Pourquoi ? Quelle place leur accorder ? Ont-ils une influence sur notre pratique ?
Lors d’une situation générant une émotion forte notre réaction est souvent spontanée mais nous réfléchissons moins sur leurs effets, sur la qualité de la prise en charge de nos patients ou sur notre vie.
Dans le micro-univers de l’internat puis dans le cabinet, nous nous trouvons parfois en face de situations avec une charge émotionnelle intense et nous pouvons nous sentir démunis pour les gérer et limiter leur impact. Parfois cela pèse sur notre écoute, sur nos décisions, sur notre empathie, mais aussi sur notre motivation.
Cet atelier aura pour objectif de mettre en lumière ces thématiques afin de nous aider à intégrer nos émotions et de les comprendre, et de nous apporter quelques outils. En effet, il existe des pistes, propres à chacun d'entre nous, pour mieux les gérer ainsi que leurs retentissements.
Plusieurs intervenants seront présents pour nous apporter leurs expériences, pour répondre à vos questions et enrichir le débat.
Pas de formule magique, mais un pas de plus dans notre réflexion sur notre pratique afin d'améliorer notre vécu et le service que nous rendons aux patients.
Carmen GHIORGHITA, Responsable Relations Internationales de l’ISNAR-IMG